Floriane Pilon

ARTIST
Home / Floriane Pilon

Lives and works in Paris. Former student of École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (2014).

I create with space.

Playing with distances that separate works from visitors from the context of an exhibition lets me alter their relationship. Inthis manner, my installations often influencethe experience that takes place in an area.

I’m interested by the relationship that we maintain with the material. This approach has led me to develop a form of “empathy”, by that I mean the fact of letting the logic of thematerial predominate over any predefined form. I make use of specific craft techniques as they encourage a sharp conscience of thebody in its engagement with the material. Inthis way, the forms are born as much fromthe process of creation as from forces that emanate from the material itself.

I draw forms out of certain crafts in order toderivate them towards other ranges anduses. These derivatives combine severalopposites in a single statement, overriding sterile contrasts. The integration of ancestraltechniques with a minimal and modernist plastic language lets me question ourrelationship to time, to emotion, the place of decoration and those of digital tools.

More generally, I’m interested in the process of emergence of forms. This is also the case when I identify matrices which are similar to several objects or technologies. I then create an analogy between them by combining their motifs. By extension, I link back to their world and their semantics. These common rootsfacilitate a transverse discourse.

“Les œuvres de Floriane Pilon s’arriment par tous les moyens à un espace, à une tradition, à des matériaux (bois, porcelaine, béton, tissu), des textures (velours, soie, papier abrasif) connus pour mieux les mettre
hors jeu. L’installation Luth I (2013) fait par son titre explicitement référence à l’univers de la lutherie. Le bois moulé, cintré à chaud, se voit prolongé par des « lattes » de soie arrimées directement au mur. La course de ces lignes dans l’espace est « cassée », « contre-carrée » par de graciles structures de béton. L’artiste explore les effets de puissantes trajectoires, souvent là pour induire au spectateur de nouvelles façons d’appréhender l’espace, voire « de le consommer ». Un tissu En suspens (2012) maintenu miraculeusement dans le vide suffit à créer une ligne infranchissable, une tension dans l’espace. L’artiste s’agrippe au lieu physiquement par différents points d’accroche, et, plus subtilement, par l’usage de la colophane, une résine employée par les musiciens sur leur archet et les sportifs qui en recouvrent leurs chaussures pour une meilleure adhérence au sol. Ses différentes interventions in situ redessinent la dynamique du lieu, souligne l’élan d’un couloir, crée des moments de ralentissement, d’arrêt. La dureté du mur n’en est que plus réelle. Floriane Pilon l’éprouve en projetant ses rouleaux de terre crue ou en exposant dessus ses frêles moulages de tuyaux d’arrosage. L’artiste mise sur la force des contrastes ; des matériaux soyeux mis en tension, ou des bandes de ponçage saturées de charbon et de colophane à effet velouté (Sans titre I, 2012). Pour sa création à la Graineterie de Houilles, l’artiste concilie une fois de plus les contraires en appliquant la technique de la porcelaine à celle du plissage de tissus à la vapeur (apprise auprès du célèbre artisan parisien Lognon). La répétition des mêmes gestes ancestraux (le tissu est appliqué dans un « moule » en carton) est ici dictée par le poids de la matière, au risque de voir la forme s’affaisser.”

Alexandra Frau, January 2016

CV

2019 : Festival Art Villes & Paysage, collective exhibition, Les Hortillonnages, Amiens.
Souffler n’est pas jouer, collective exhibition, curated by Aurélie Barnier, Galerie du Haut Pavé, France.
Bâti, solo show, Ecole Municipale Claude Poli, Champigny-sur-Marne.
 
2018 : Festival de l’Estran, collective exhibition, Côte de Granit Rose, Bretagne.
Battre la ligne, solo show, Galerie d’Art du Linkin, Perros-Guirec.
Festival Horizons, collective exhibition, Massif du Sancy, Auvergne.
 
2017: Recouvrées, Collective exhibition, Castel Coucou, Association, former synagogue, Forbach, France.
Concours International de Création en Porcelaine, collective exhibition, Limoges, France.
 
2016: 10ème Biennale de la Jeune Création, collective exhibition, Centre d’Art de la Graineterie, Houilles, France.
 
2015: Recto/Verso, collective exhibition and auction at Fondation Louis Vuitton, Paris.
Ecluses, Soloshow, Art Club artist-run space, Paris.
 
2014: Scène parisienne, collective exhibition, at Samuel Lallouz Gallery, Montréal, Canada.
 
2013: Collective exhibition at la Parole Errante, Montreuil, France.
Plug-in, collective exhibition, at Château de la Roche-Guyon, La Roche Guyon, France.

2020 : Résidence-mission, fédération of municipalities Osartis-Marquion, Hauts-de-France.
2019 :  Pâtissez-Tapissez ! residency, as part of Création en cours program organized by Les Ateliers Médicis, Ecole primaire Lou Malhoulet, Le Pouget, Hérault, France.
Residency around the theme Fluttering, Ecole Claude Poli, Champigny-sur-Marne, France.
2017 : Residency around the theme Paper, Castel Coucou Association, former synagogue, Forbach, France.
2016 : Residency in the Raynaud’s studio, Saint-Junien, France.
2015 : Residency at Art Club artist-run space, Paris.